L’éveil aux maths : une activité essentielle pour les enfants de bas âge

admin      0

L’éveil aux maths : une activité essentielle pour les enfants de bas âge

Tous les parents doivent savoir qu’il ne faut pas attendre que l’enfant soit à l’école pour qu’il s’imprègne des principes mathématiques. À la maison, beaucoup de petites activités et exercices ludiques doivent vous permettre d’éveiller cette capacité, comme le comptage des doigts de la main, ou l’identification d’un accessoire plus haut que l’autre. Ces différents exercices favorisent l’éveil. Mais pour que ce dernier soit optimisé, vous devez connaitre ces quelques astuces très pratiques.

En mathématique, c’est quoi l’éveil ?

L’éveil aux mathématiques est une technique qui permet aux parents ou à l’entourage de l’enfant, de permettre à l’enfant d’avoir une compréhension des principes mathématiques. Il s’agit tout d’abord, d’avoir connaissance des nombres qui vont lui permettre de compter ou de faire des comparaisons. L’éveil est également une pratique qui permet de familiariser l’enfant avec les formes géométriques. En d’autres termes, cette action aura tout d’abord pour objectif, d’apprendre à l’enfant, à compter. Le comptage ne doit pas dépasser les nombres de 1 à 10 dans ce cas. Il pourra l’utiliser dans le futur pour définir le nombre des objets. Ensuite, il doit aussi pouvoir reconnaitre ces chiffres et savoir le sens de chacun d’entre eux. Au fil du temps, il va pouvoir faire des mesures sur les quantités et les comparer. À part les chiffres, durant l’éveil aux maths, il devra reconnaitre et faire la différence entre les différentes formes géométriques de base, comme le carré et le rectangle ou encore, le rond et le triangle. Tout ceci va aussi l’amener à avoir la capacité de se retrouver dans un espace et de reconnaitre chaque direction.

Optimiser l’éveil de l’enfant dès ses premiers mois

Pour que cet éveil soit efficace, les parents doivent suivre quelques étapes déterminées selon l’âge de l’enfant, et cela, avant son entrée à l’école. Ainsi, jusqu’à 4 mois, il est possible de faire reconnaitre à un bébé des formes avec 2 points et 3 points. Il saura faire la différence entre ces deux motifs progressivement. Il pourra aussi comprendre et exprimer son étonnement si vous lui donnez un jouet qui fait des bonds de 3 pas, et que ce dernier en fasse un de plus. C’est aussi à partir de cet âge qu’il va effectuer des observations sur les différentes formes géométriques de ce qu’il peut voir, et de constater qu’il y a différents types de couleurs sur ses jouets. Jusqu’à 6 mois, il peut faire la différence entre un verre plein et à rempli à moitié. Il pourra également s’étonner devant l’arrivée d’un nouveau jouet. À partir du septième mois, il va pouvoir empiler des objets et comprendre la notion de grandeur.

Leave a Reply