Le racket à l’école : comment protéger les élèves ?

admin      0    767 Views

Le racket à l’école : comment protéger les élèves ?

Le racket à l’école ou au collège est de plus en plus répandu. Cela inquiète beaucoup les parents. Comment protéger les élèves des racketteurs ? Plus de réponses dans cet article.

Faire la différence entre racket et vol

Il y a une différence entre racket et vol, mais n’oublions pas que le racket est quand même une forme de vol. A la différence du vol, les racketteurs ont recours à l’intimidation et la violence pour obtenir ce qu’ils veulent. Parfois, les parents ne se rendent compte que leur enfant est victime d’un racket que trop tard. Pourtant, de nombreux signes doivent alerter notamment la disparition de certains objets de valeur à la maison, la disparition inexpliquée d’argent, changement de comportement de l’enfant, échecs scolaires, etc. La situation est appelée à durer si vous ne vous doutez de rien mais votre enfant vivra une expérience assez traumatisante. Obligé de garder le silence et de se soumettre à toutes les demandes des racketteurs, les conséquences psychologiques peuvent être importantes. N’oublions pas que le racket ne touche pas uniquement les quartiers défavorisés, les quartiers huppés aussi son concernés.

Comment réagir face au racket ?

Le racket étant un délit, il faut porter plainte à la police ou à la gendarmerie. Mais souvent, les familles hésitent à le faire sachant d’ailleurs que les racketteurs peuvent être des enfants ou des adolescents allant à la même école que les victimes. Notez cependant, que si le racketteur est âgé de plus de 13 ans, il peut écoper une peine d’emprisonnement de 5 ans environ en plus d’une amende d’un montant important. Mis à part la plainte, les parents des victimes peuvent aussi prévenir le responsable de l’école ou du collège où leurs enfants sont inscrits : à lui de prendre les dispositions nécessaires. Parfois, un enfant racketté a besoin d’un suivi psychologique particulier pour s’en remettre. Certains parents peuvent décider de transférer leur enfant dans un autre établissement : une solution jugée nécessaire pour le bien-être de l’enfant. Un conseil : s’adresser à Jeunes Violence Ecoute ou Fil Santé Jeunes si votre enfant est racketté.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.